Haití: Festival Intercultural de Narración

730

« Youn ka konte pou lòt ». Pour la 8e édition de Kont anba tonèl, l’association Foudizè Théâtre a choisi un thème dans la même veine que notre devise nationale. Billy Élucien (B. É.) : Nous constatons dans le pays une certaine perte des valeurs : le respect mutuel, la quasi-disparition de l’entraide, pour ne citer que celles-là. « Youn ka konte pou lot », c’est un appel à la solidarité et à la fraternité pour encourager le vivre-ensemble

L.N. : Depuis le 20 mars, la caravane du conte parcourt nos villes de province. On suit la trace des conteurs. Gonaïves, Saint-Marc, Lascahobas. Un conteur, ça raconte. C’est une invitation à raconter ces périples.

B. É. : Nous voulions que le public des villes de province profite de nos activités. Vous serez étonné de constater le nombre de jeunes intéressés maintenant à l’art de conter. C’est en ce sens et aussi dans l’objectif d’encourager d’autres initiatives de ce genre que des ateliers ont été réalisés au CLAC de Saint-Marc, au CLAC des Gonaïves et au SANT KILTIRÈL LAWOUZE à Lascahobas durant la première semaine du festival.

L.N. : Dans ce festival interculturel, l’association Foudizè Théâtre accueille des conteurs venus d’autres cieux. On a Sylvie Laurent Pourcel ( France) et Jude Joseph (Franco-Haïtien). Comment sont-ils reçus par les jeunes ?

B. É. : Je peux vous dire que la réception est très très bonne. Bien que Sylvie soit française, vu son attachement pour Haïti, elle a réussi à conter dans les deux langues (créole et français). Mais ce qui est marrant, elle parle très peu le créole (rire). Le lundi 20 mars dans l’après-midi au Centre d’Art, Sylvie a eu son premier spectacle de conte et de marionnettes et le public a bien ri. Idem pour Jude lors de sa première prestation à la Direction nationale du livre. Kyrielle d’activités au festival

L.N. : Kont anba tonèl clôture ses activités culturelles le samedi 1er avril. Le calendrier du reste du temps? Une manière d’être au courant des lieux que les conteurs vont investir.

B. É. : Le jeudi 30 mars, la Société haïtienne d’aide aux aveugles (SHAA) accueillera un atelier de conte et dans l’après-midi un spectacle avec Jude Joseph. Ce spectacle est ouvert au grand public. En soirée, un concert de chant traditionnel sera donné à l’Institut français en Haïti avec la troupe Créole de Lascahobas. Une kyrielle d’activités sont programmées pour le vendredi 31 mars. Elles se dérouleront sur la place Jérémie le jeudi 30 mars avec la Foire anba tonèl, un espace de proposition de produits artisanaux, vente de livres, de peintures sur tissus, d’objets décoratifs pour ne citer que cela. La soirée du vendredi se terminera par une projection d’un film d’animation ADAMA suivi d’un miniconcert avec Troupe Créole de Lascahobas. Pour clôturer le festival en beauté, je vous invite à l’espace pour enfants TIMTIM TIMOUN ou carte blanche est donnée à Sylvie Pourcel à FOKAL, le samedi 1er avril à midi. Sans oublier la traditionnelle veillée de conte en soirée à partir de 6h au Collège Paul Robert, à côté de la Fokal.

L.N.: Ce festival a-t-il été encadré

B. É. : Plusieurs institutions ont encadré Kont anba tonèl. Nous avons les partenaires de toujours : la FOKAL et l’Institut français en Haïti. On a eu, cette année, le soutien de l’OIF, le ministère de la Culture, SHAA, le Centre d’Art et la DNL. On espère fortement à l’édition 2018 que d’autres partenaires et sponsors viendront s’ajouter à la liste.

L.N. : Après tant d’années Billy, quelle nouvelle impulsion Kont anba tonèl voudrait donner à l’avenir à ce festival interculturel ?

(B. É.) : Nous voulons faire venir plus d’artistes du monde francophone, notamment de la Belgique, du Canada, de la Suisse romande et des pays d’Afrique. Nous souhaitons aussi avoir la participation de conteurs de province. Nous espérons avoir plus de partenaires et de moyens pour innover et participer du même coup à sa pérennisation.

Publicado en Le Nouvelliste

 

– See more at: http://www.lenouvelliste.com/article/169633/festival-interculturel-kont-anba-tonel-pou-youn-ka-konte-pou-lot#sthash.1cmaDMoi.dpuf

También podría gustarte